créer entreprise au chomage

Comment créer une entreprise tout en bénéficiant du chômage ?

Si vous êtes au chômage et que vous souhaitez devenir entrepreneur, vous pouvez conserver votre allocation chômage en tant que président de SAS ou SASU. Pour cela, il y a une condition à respecter et il faut la formaliser. Lire la suite « Comment créer une entreprise tout en bénéficiant du chômage ? »

proteger sa tresorerie

Protégez votre trésorerie, c’est protéger votre entreprise

La trésorerie est un vaste sujet. Très importante pour les entrepreneurs et indirectement pour tous les acteurs de l’entreprise.

Elle est le cœur battant de votre entreprise. Il faut donc la protéger.

Pour se faire, il faut garder en mémoire qu’une entreprise a besoin de conserver en permanence au minimum 3 mois de trésorerie. C’est-à-dire qu’il faut avoir sur le compte bancaire l’équivalent des loyers, des salaires, des TVA, des charges sociales et des paiements fournisseurs et de toutes charges de 3 mois. Cela vous permettra de supporter les coups durs imprévus.

Dans ce cas-là comment conserver sa trésorerie alors qu’il y a moins de chiffre d’affaires ?

Première solution : l’activité partielle

La première solution est la l’activité partielle. Concrètement vos salariés travaillent moins mais vous les payez moins aussi. Ne vous inquiétez pas ce n’est pas dans les mêmes proportions. Vous pouvez également décider du rythme par salarié.

Il y a notamment en ce moment des facilités d’accès à l’activité partielle mises en place pour aider les entreprises a faire face aux difficultés dues au Coronavirus. Vous pouvez trouver plus d’information sur le site du gouvernement.

N’hésitez pas à en faire la demande. Les cas éligibles à l’activité partielle peuvent être par exemple la suspension des transports en commun par décision administrative.

Deuxième solution : les délais ou échéanciers de charges sociales, des impôts et taxes

Vous pouvez vous rapprocher de votre URSSAF et de votre service des impôts des entreprises pour demander des délais ou des échéanciers de paiement pour les cotisations sociales mais aussi pour les taxes et impôts. Cela vous laisse du temps pour renflouer les caisses.

Troisième solution : les échéanciers auprès des fournisseurs

Vous pouvez également augmenter vos délais de paiement aux fournisseurs. C’est à dire à payer plus tard qu’habituellement une facture. Cela requiert une négociation parfois délicate étant donné qu’il y a de fortes chances que votre fournisseur soit dans le même cas de figure que vous et essaie également de préserver sa trésorerie. Il voudra dans ce cas au contraire que vous payez plus vite.

Il est important de défendre votre situation. Vous pouvez par exemple lui dire qu’il vaut mieux un loyer payé en retard plutôt qu’un loyer payé en temps et en heure et un locataire mettant la clé sous la porte.

Quatrième solution : diminuer les charges

Vous pouvez aussi diminuer les charges de votre entreprise. Pensez par exemple à négocier votre loyer.

Vous pouvez aussi réfléchir à une meilleure organisation de travail. Par exemple éviter les échanges inutiles, se concentrer sur certains points plus rentable de votre entreprise. Cela permet de libérer de la charge salariale par de la diminution d’horaire de travail.

Cinquième solution : le stock

Un dernier point trop souvent négligé à tort est le stock. Il n’est pas rare de voir des entrepreneurs jeter du stock périmé ou conserver une quantité de stock non négligeable qui est un actif dormant et donc de la trésorerie potentielle.

Pensez à faire par exemple des promotions sur ce stock difficile à vendre.